Distillation atmosphérique

 
Mesure de température

 

 

 

Le pétrole brut est acheminé de l'échangeur de chaleur primaire vers l'unité de distillation atmosphérique, où il est séparé en différentes « fractions » ou « coupes », notamment les gaz combustibles, le GPL, le naphta, le kérosène, le diesel et fioul. Une chaudière chauffe et vaporise le pétrole brut en bas de la colonne de distillation. La vapeur refroidit au fur et à mesure qu'elle remonte, ce qui entraîne la condensation sous forme liquide des composés plus lourds présents dans la vapeur. Cependant, les « fractions » plus légères de pétrole brut, qui continuent à être vaporisées, poursuivent leur ascension le long de la colonne où elles refroidissent et se condensent, une fraction à la fois.

 

 

Il convient d'effectuer des mesures de température pour contrôler et surveiller la température du pétrole brut dans la colonne de distillation. Du fait des températures élevées dans le cadre de ce processus, les mesures sont effectuées par des capteurs TC-K. Les mesures de température sont converties à l'aide de plusieurs transmetteurs de température HART double voies montés sur rail DIN PR 6337D. Une compensation de soudure froide d'une grande précision est assurée via le connecteur CSF 5910Ex/5913Exdédié. Les transmetteurs 6337D sont montés dans la zone S.I. d'une armoire certifiée UL. Chaque transmetteur 6337D est alimenté depuis cette zone sécurisée à l'aide du transmetteur double canal 9106B. Pour limiter le câblage, les transmetteurs 9106B sont montés sur le système de rail d'alimentation PR, qui est équipé d'un contrôleur d'alimentation 9410 chargée de fournir un courant de 24 Vcc au rail d'alimentation, tout en assurant la surveillance globale des défaillances des appareils.

 

Application :

 

 

 


 

> Voir les applications relatives aux raffineries de pétrole

 

> Besoin d'informations supplémentaires ? Veuillez nous contacter.

 

Ces informations sont-elles utiles ?

 

Évaluez-nous !