Linéarisation des mesures de température

 
La température est l’unité physique, de loin la plus importante, utilisée dans un processus. De nombreuses industries diverses et variées, les grandes plateformes chimiques ou les petits laboratoires sont à la recherche de mesure de température d’une grande précision pour assurer le meilleur rendement, la qualité, la sécurité et la conformité.

 

Les méthodes les plus courantes de mesure de la température dans un processus industriel sont le thermocouple ou le RTD (Resistive Temperature Devices), chacun ayant ses propres forces et faiblesses, selon les conditions mesurées.

 

Ni les thermocouples ni les RTD ne sont linéaires par nature. Cela signifie que leur sortie de signal n’est pas directement proportionnelle à la température mesurée, avec des courbes distinctes associées à différents types, comme indiqué ci-dessous.

 

 

De plus, il n’existe pas deux dispositifs identiques, chacun ayant ses propres caractéristiques uniques. Pour ce faire, il existe différentes normes, telles que les normes CEI 60584 et CEI 60751, qui permettent aux fabricants de classer chaque appareil en fonction de son écart par rapport à la courbe nominale définie dans la norme. Les thermocouples et les RTD peuvent ensuite être sélectionnés en fonction de la précision requise.

 

Les transmetteurs de température modernes intègrent les courbes idéales et interprètent celles-ci pour avoir une sortie linéaire 4-20 mA sur un large choix de thermocouples et de types de RTD.

 

Ces linéarisations incorporées sont basées sur les normes pertinentes pour chaque type de capteur et permettent d’obtenir une sortie linéaire acceptable, notamment sur une petite plage et pour des applications qui ne nécessitent pas une mesure de température de très haute précision.

 

Toutefois, il existe un certain nombre d’applications nécessitant une grande précision et dans lesquelles la linéarisation standard peut ne pas être suffisamment précise.

 

En voici quelques exemples :

 

  • Contrôle des températures de réaction dans la fabrication de produits chimiques, essentiel pour assurer les rendements/la qualité et la sécurité
  • Transfert de garde dans l’industrie pétrolière et gazière, où une compensation du débit est nécessaire pour une facturation et un calcul précis des coûts
  • Systèmes d’arrêt d’urgence, où une réponse rapide à la surchauffe est vitale

 

Pour augmenter la précision et la linéarité de vos mesures, vous devez vous assurer d’installer un transmetteur de température de haute précision ayant la meilleure stabilité à long terme, provenant d’un fabricant reconnu et connu.

 

Ces transmetteurs comprendront probablement des méthodes de linéarisation supplémentaires grâce à la programmation, qui permettront la meilleure compatibilité entre un capteur standard et le transmetteur, mais aussi la possibilité d’une linéarisation personnalisée.

 

L’une de ces méthodes consiste à utiliser la table Callender Van Dusen pour les RTD. Des données spécifiques à chaque capteur sont générées pour chaque RTD pendant l’étalonnage, qui sont ensuite saisies lors de la programmation des transmetteurs compatibles, ce qui permet d’obtenir une linéarité nettement améliorée.

 

Indépendamment de la linéarisation, un étalonnage régulier est nécessaire pour assurer une précision continue pendant toute la durée de vie du capteur.

 

Ces informations sont-elles utiles ?

 

Évaluez-nous !

(21 votes)