Qu’est-ce que la sécurité intrinsèque ?

 
Selon l’IEC 60079-11, un circuit à sécurité intrinsèque est un circuit qui, dans des conditions de fonctionnement normal ou de défaut spécifiques, ne génère pas d’étincelle et ne dispose pas de l’énergie thermique suffisante pour causer l’inflammation d’une atmosphère explosive.

 

En tant que telle, la sécurité intrinsèque ou méthode de protection Ex i repose sur le principe de limitation du courant, de la tension et de l’énergie stockée dans un circuit électrique.


La sécurité intrinsèque diffère des autres méthodes de protection, car tous les dispositifs au sein de la « boucle » doivent être pris en compte. Une boucle à sécurité intrinsèque simple est généralement constituée d’un appareil à sécurité intrinsèque simple situé dans une zone dangereuse, connecté par un câble à sécurité intrinsèque à un appareil associé situé dans la zone sûre.

Boucle simple à sécurité intrinsèque

 

 

 

Qu’est-ce qu’un appareil simple ?

Les appareils simples sont des composants électriques généraux présentant des caractéristiques électriques bien définies qui sont compatibles avec la sécurité intrinsèque du circuit dans lequel ils sont utilisés.


Les RTD, les thermocouples, les potentiomètres et les commutateurs sont des dispositifs typiques qui peuvent être catégorisés comme appareils simples.

En règle générale, un appareil simple ne doit pas être certifié.

 

 

 

Qu’est-ce qu’un appareil à sécurité intrinsèque ?

Les appareils à sécurité intrinsèque sont des dispositifs tels que des transmetteurs de température, des électrovannes et des convertisseurs I/P qui sont conçus pour l’installation dans les zones dangereuses. Étant donné que ces dispositifs sont capables de stocker l’énergie, ils doivent être certifiés en tant qu’appareils à sécurité intrinsèque.

 

La certification, généralement réalisée par un organisme notifié, inclut la classification de la zone dangereuse, ainsi que les paramètres d’entité à sécurité intrinsèque spécifiques de l’appareil, tels que les limites de courant, de puissance et de tension. Ces informations sont nécessaires pour réaliser les calculs de boucle S.I. requis.

 

 

 

Qu’est-ce qu’un appareil associé ?

Une boucle à sécurité intrinsèque requiert une interface entre les dispositifs au sein de la zone dangereuse et les dispositifs de la zone sûre dans la salle de contrôle. Il s’agit d’un dispositif capable de limiter l’énergie transmise à la zone dangereuse et capable d’assurer que l’énergie est insuffisante pour causer l’inflammation de l’atmosphère explosive, même dans des conditions de défaut.


Généralement, l’interface prend la forme d’une barrière à sécurité intrinsèque ou barrière S.I. Deux principaux types de barrières sont utilisés : soit une « barrière Zener », soit un « isolateur galvanique à sécurité intrinsèque » qui est de plus en plus populaire.

Découvrez les différences entre une barrière Zener et un isolateur à sécurité intrinsèque.

 

 

 

DIRECTIVE 2014/34/UE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 26 février 2014 relative à l’harmonisation des législations des États membres concernant les appareils et les systèmes de protection destinés à être utilisés en atmosphères explosibles (refonte).

 

 

Retour à la bibliothèque de connaissances PR

 

Ces informations sont-elles utiles ?

 

Évaluez-nous !

(17 votes)